Muriel Roland Darcourt - Auteur

TEXTES à lire, TEXTES à jouer... Monologues, Poésies, Lettres, Fragments, Nouvelles, Romans, Saynètes, Scénarios, Pièces de théâtre...



Monologue à l'Amour

Muriel Roland Darcourt

Catégories : #Monologues

Alors Peut-être
 

Je veux te voir mais tu ne te montres pas. Je veux te parler mais tu ne viens pas. A chaque détour du chemin, je guette, ta silhouette, au loin. Ce n’est jamais toi.
A quoi ressemble l’amour si ce n’est à cela. Attendre que l’autre se dévoile, avec le cœur qui bât, demander aux étoiles pourquoi elle n’est pas là. Pourquoi elle n’entend pas. Mes appels. Même s’ils sont silencieux. Mes querelles, envers les ombres des cieux, parce qu’elle ne vient pas à moi.
Je veille sur ses rêves dans lesquels je ne suis sûrement pas. Je m’émerveille d’un mot, d’un geste, même s’ils ne sont pas pour moi. Je lève les yeux à chaque instant, surveillant les allées et venues des passants, j’erre dans les rues dans l’espoir fou d’une rencontre, je vais à l’encontre de ce que je pensais avant. Que l’amour n’existait pas. Elle a dû l’inventer juste pour moi.
Je regarde la vie, les gens qui s’embrassent. Je les envie. Je te veux à la place de cette fille-là, et moi je serais cet homme-là. Qui s’enlacent, se sourient. Qui n’existent que pour eux deux. Ils ont l’air si heureux. Et moi je le suis, malgré tes absences, grâce à ces romances que j’imagine pour toi et moi. Toi et moi, comme c’est étrange, de le dire, ce mélange de nous auquel j’aspire, cet échange comme je voudrais qu’il soit.
Je veux te voir et te voilà enfin, je tourne la tête vers toi soudain, je baisse les yeux, je n’ai pas le courage, d’affronter ton regard s’il se pose sur moi, j’enrage que tu passes près de moi et de faire comme si je ne te connaissais pas. Pour ne pas que tu saches que je suis amoureux. Ton image s’évapore dans le lointain, ce n’est pas grave, je reviendrai demain, cette fois je serai brave, je te regarderai et je te sourirai, je te tendrai la main pour t’emporter ailleurs, et je prendrai ton cœur comme tu as pris le mien.

 

images-copie-2

Commenter cet article

Honoré 25/11/2011


Voila une valse hésitation fort bien contée, mais qui mériterait une heureuse issue.

Framboise 29/11/2011


Bravo !