Elle a repris le chemin de la joie, nouvelle en son cœur, belle dans son âme réconciliée au bonheur, les yeux tournés vers son moi. Elle a trouvé à l’intérieur ce qu’elle cherchait à l’extérieur : une autre idée de soi.

 

Cette personne, il ou elle, s’était égarée en chemin, et, perdue au milieu de nulle part, s’est assise la tête dans ses mains, ne voulant plus errer au hasard. Elle attendait quelqu’un, tel un phare dans le brouillard qui saurait la guider vers l’ailleurs, cette île mystérieuse qu’elle espérait. Mais, si seule en son cœur, quels que soient les gens qui passaient, elle baissait le regard vers son malheur en ignorant qu’elle le suscitait.

 

Une nuit plus triste encore, tandis qu’elle pleurait sur elle-même, elle sentit un frisson lui parcourir le corps comme un souffle murmurant des lexèmes qui lui disaient de faire un effort. Un pas de plus vers son problème. Pour voir en face le pourquoi de sa vie, afin d’en comprendre le sens, et la raison de ses soucis. Il s’agissait de clairvoyance par rapport à ceux-ci. Et elle entendit brutalement « avance », « ne reste pas là, plus encore, ne te retourne pas. Lève la tête vers les cieux, vois cette étoile qui te mènera : elle éclairera ta route, malgré les doutes, de son sourire radieux, parce qu’elle sait qu’un jour tu trouveras au fond de ton être des jours plus harmonieux. Ils te donneront confiance pour la suite des évènements, à savoir toutes les réponses à ton incessant questionnement, juste en consultant l’oracle qui annonce que dans le firmament, les ronces qui t’entourent ne sont là que pour te protéger de l’oubli que tu es vivante. Et pour te rappeler que tu as une quête à mener. Elle te semble difficile parce qu’elle est importante, mais elle délivrera bien des secrets dont la teneur est éminente.

 

Patience et conviction, œuvre avec passion, et tout s’ouvrira à toi. L’abondance est déjà là, en ton sein, réalise ta mission et tu verras dans le miroir que chacun porte en soi, l’accomplissement du rêve que tu nourris, cette ascension, récompense ultime du but de ta vie, qui te sera offerte. »

 

Elle s’est levée, les yeux grands ouverts vers ce ciel jusqu’alors inexploré. Elle a vu cette étoile promise tutélaire qui brillait, non pas au-dessus d’elle, mais bel et bien dans ses pensées. À l’aube, elle s’était retrouvée.

 

28 janvier 2020

Muriel Roland Darcourt - Conte - Monologue - Texte - Lettre - L'intime étoile

 

conte - étoile - intime - conteur - conteuse - texte - monologue - lettre - Muriel Roland Darcourt

conte - étoile - intime - conteur - conteuse - texte - monologue - lettre - Muriel Roland Darcourt

Tag(s) : #Contes, #Lettres, #Monologues, #Nouvelles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :