Google+

Muriel Roland Darcourt - Auteur

TEXTES à lire, TEXTES à jouer... Monologues, Poésies, Lettres, Fragments, Nouvelles, Romans, Saynètes, Scénarios, Pièces de théâtre...Les textes de ce site sont protégés par un COPYRIGHT.


Monologue du Mur en Ruine

Publié par Muriel Roland Darcourt sur 16 Novembre 2011, 09:54am

Catégories : #Monologues

thumb_ehrenmahl---gefallene.jpg


Ah te voilà. Cela fait un moment que je t’attends. Huit cent ans pour être précis. Tu m’avais dit que tu viendrais par ici, voir ce que je suis devenu, depuis tout ce temps. Tu te souviens ? Quand j’étais haut et fort. Que je gardais le château fort. Toutes ces guerres, que l’on a fait naguère ensemble, le sol qui tremble sous le pas des chevaux. Ces archères, le puits de lumière, les corbeaux. Tout a disparu. Mais tu pourrais les voir encore, si tu fermais les yeux un instant, que tu remontais le temps, en pensée. Tu n’as pas idée à quel point cela me fait plaisir de te revoir. Tu n’as plus ton armure, je ne suis plus qu’un mur, l’homme est bien dérisoire de croire qu’il défendra son territoire à jamais. Il est tombé aux mains du temps. Le plus grand ennemi, finalement. Il ronge mes pierres à petit feu, un jour viendra où l’on dira adieu à tout ce qu’il reste. Reste un moment. Ouvre une brèche, passe tes mains sur la bretèche, témoin de mon pouvoir d’avant. Je te défendais, c’est à ton tour de me défendre, contre les méfaits de la pluie, de la verdure, des passants et du vent. De l’oubli. Depuis la tour qui me fait face, qui menace de s’écrouler à tout instant. Le pont-dormant sommeille à l’infini, me préservant des visites impromptues, des assauts qui me tuent de ces promeneurs sans visages qui ne savent même pas qui je suis. Un mur à l’abandon. Qui demande pardon d’être encore debout quand d’autres sont à terre. De tenir bon, durant des millénaires, pour affirmer que de tous les adversaires, c’est bien la vie la plus grande des meurtrières.

 

16 Novembre 2011

 

 

Muriel Roland Darcourt

Monologue du mur en ruine

thumb_the-rock_montclair.jpg

 

Comment visiter une ruine ?

Commenter cet article

Alex 01/02/2012 15:24


La lecture ne m'a pas captivé, c'est peut-être pourquoi je me suis surpris à relever ces effets sonores pour ne pas parler de rimes :
- moment/attends
- guerres/naguère
- armure/mur
- dérisoire/croire/territoire
- brèche/bretèche
- face/menace
- abandon/pardon
- millénaires/adversaire.

Colline 01/02/2012 14:00


Je ne suis pas fan du procédé qui consiste à faire parler un objet, à moins que cela ne s'inscrive et serve un récit plus vaste et non charpenté autour du seul monologue de l'objet : ce qui n'est
pas interactif a peu de chances de retenir l'attention. Un humain nombriliste, c'est déjà pénible, on ne va pas pousser l'empathie jusqu'à tolérer que les objets s'y mettent !

Le Chevlalier Dauphinois 24/12/2011 10:54


Wahouuu... Quelle prose !


  J'ai cru me "lire" ou m'entendre penser tant ces mots sont ce qu'une ruine dit. La ruine :


* Elle ne se lamente jamais tant sa vie a été riche,


* Elle ne regrette pas le temps des attaques, car elle a été souvent blessée pour protéger les hommes.


* Elle pardonne aux hommes de l'oublier, elle qui les a souvent protéger.


* Elle sait qu'un jour elle renaîtra.


* Elle sait que le regard d'un seul homme ou les mots d’une femme la rendra éternelle.

Muriel Ecriture 24/12/2011 15:40



Je t'aime, Chevalier !



Erwan 29/11/2011 09:26


Je ne sais pas quel est ce mur, où il est, ni ce qu'il a réellement vécu, mais une chose est sûre, il n'est pas totalement à l'abandon, vous lui donnez voix et, avec un même talent, vous rendriez
sympathique un mûr méchant.

Karlos 21/11/2011 17:50


des mots simples qui racontent une histoire forte.
je rêve d'être un mur en ruine pour que l'on vienne me visiter ^^

Muriel Roland 21/11/2011 17:53



Attend, un jour, tu verras venir à toi un Chevalier :)



Evy 16/11/2011 22:09



C'est bien vrais que les ruines on une âme belle écrit passe une bonne soirée bisous féerique evy



Muriel Roland 17/11/2011 20:14



Merci Evy,


Je pense aussi que les pierres parlent, il faut juste être attentif à ce qu'elles ont à nous dire...



Nous sommes sociaux !

Theme: Elegant press © 2013

Hébergé par Overblog

Instagram