Google+

Muriel Roland Darcourt - Auteur

TEXTES à lire, TEXTES à jouer... Monologues, Poésies, Lettres, Fragments, Nouvelles, Romans, Saynètes, Scénarios, Pièces de théâtre...Les textes de ce site sont protégés par un COPYRIGHT.


Monologue aux herboristes

Publié par Muriel Roland Darcourt sur 1 Janvier 2011, 23:50pm

Catégories : #Monologues

Le Chant de l’herbe

 

 

Dix mois que je n’ai plus rien dans le sang, dis-moi que je vais bien à présent, accrochée au caillou de résine comme je l’étais souvent. Je me résigne à l’envie d’un instant, fuyant le besoin irrationnel et le manque cruel des volutes criminelles qui me crament la cervelle. Où vont ces idées exilées du réel où pointe l’ombre d’une vie artificielle ? Au chant des champs surnaturels qui crachent au ciel des leurres aseptisés, des lueurs de soleil transpercé. Ces nuages me conduisent vers l’infini dommage au coeur duquel je veux tomber. Le triste abîme recherché. L’indomptable firmament de vide. Le guette-apens avide d’humeur vaine, de volonté putride. D’un geste et d’une bouffée l’avenir semble splendide, alors qu’au fond de mon âme je crève de ces drames sans trêves, attachée aux doutes qui se soulèvent. Dans mes veines aujourd’hui passe le taxi de rêves aux ailes plombées, mais dans ma tête se plante le glaive de ma victoire hallucinée. Dix mois que je n’ai plus fumé. Dis-moi que j’en ai terminé avec cette herbe folâtre qui frelate mes pensées.
 
2009
 
Muriel Roland Darcourt
Monologue aux herboristes - Le Chant de l'Herbe
 
Amsterdam.jpg
 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Theme: Elegant press © 2013

Hébergé par Overblog

Instagram