Google+

Muriel Roland Darcourt - Auteur

TEXTES à lire, TEXTES à jouer... Monologues, Poésies, Lettres, Fragments, Nouvelles, Romans, Saynètes, Scénarios, Pièces de théâtre...Les textes de ce site sont protégés par un COPYRIGHT.


Poésie : Le Peintre

Publié par Muriel Roland Darcourt sur 12 Septembre 2011, 17:31pm

Catégories : #Poésies, #Monologues

J’ouvre une fenêtre sur un monde
Et je te tends la main
Tu bascules en une seconde
Dans les élans de mon fusain

Quelques tâches de peinture
Çà et là disposées
Au milieu des coulures
D’un blanc-gris argenté

Je mélange les supports
Les matières les formats
Que tu trouves sans rapport
Avec ce que tu connais déjà

Je m’expose sur les murs
Pour que tu viennes regarder
Mes immenses aventures
Parfois inachevées

Mais ce qui m’interpelle
C’est de te bousculer
De voir dans tes prunelles
Ton esprit malmené

Tu contemples mes traces
Dans chacun des tableaux
Des traits des points fugaces
Au gré de mon pinceau

Je te guide hors des codes
Des valeurs établies
Je suis aux antipodes
De ce que tu as appris

Si la rencontre a lieu
Elle pourrait être belle
Ai-je fait de mon mieux
Provoqué l’étincelle

Tu cherches à me comprendre
Le pourras-tu un jour
Je cherche à te surprendre
Le pourrais-je toujours

 

 

Muriel Roland Darcourt

Monologue - Poésie - Le Peintre

 

 

  Chevalets

Commenter cet article

Phil 20/05/2017 10:30

Pure poésie !

Albert 20/05/2017 10:15

"Tu cherches à me comprendre
Le pourras-tu un jour
Je cherche à te surprendre
Le pourrais-je toujours "
Superbe simplement ! bravo !

Denis 23/11/2011 20:55


"Le peintre"

Pour vous recevez en symphonie les couleurs de l'automne.

Avec douceur.


Label 31/10/2011 19:15


J'aime ça la peinture


Boréale 29/10/2011 10:35


joli questionnement....


Kik 29/10/2011 10:35


Superbe "état de fait" pour créer à vos teintes particulières à chacun, un dégradé en camaïeux qui s'intègreront au choix du format choisi en commun.

Une expression écrite qui interpelle par ses nuances, ses touches aux couleurs chaudes cotre-balançant les couleurs froides ou neutres.

J'ai, vraiment , apprécier ma lecture.

Amitiés poétisées.


Bodine 28/10/2011 17:40


en tant que peintre, j'aime beaucoup!!!


Pascal 22/09/2011 13:02


Tu exposes avec tes vers tout ton talent !!
Superbe ! j'ai adoré te lire
Amities ! bises !


Pascale 21/09/2011 17:07


Et la rencontre a lieu...


Jolh 20/09/2011 11:38


Le lecteur est la toile sur laquelle l'écrivain dépose ses touches de couleurs. J'ai très bien ressenti cet effet en lisant votre belle poésie.


Admin 15/09/2011 17:35


J'ai apprécié ma lecture: très belle toile poème.
Amities!


Elid 14/09/2011 23:26


1 - 5 - 9, le tiercé gagnant ... mais l'ensemble est un très joli tableau !


Léomari 14/09/2011 23:25


La dernière strophe est à méditer.


Bruno 14/09/2011 13:14


oui...quand la rencontre a lieu...elle est si belle !
merci Muriel Roland Darcourt


Emma 14/09/2011 07:46


J'ai bien aimé à partir de : "mais ce qui m'interpelle", on comprend que tu ne parles plus vraiment de peinture. J'aime les choses cachées.


Chantal 14/09/2011 07:39


Bien plus qu'une étincelle, la peinture est lumineuse offerte de cette façon, il y a tant de façons de s'exprimer ... J'adore


La Buse 13/09/2011 20:05


une impression mitigée. Par rapport à tes autres productions, celle-ci me semble un ton en dessous. Une rime un peu scolaire qui tranche avec la grâce habituelle. Bon, maintenant, on ne peut pas
être au top à chaque fois. et puis ce n'est que mon avis.

Avis qui ne vaut pas tripette...


Emelle 13/09/2011 20:03


Bonsoir, j'aime beaucoup ce poème, merci, une belle journée, Emelle.


Flore 13/09/2011 20:02


Je suis sans voix
Quel style!


Pervenche 13/09/2011 19:58


Une fresque inattendue et originale à regarder avec le cœur!
J'aime!
Merci pour ce beau partage!


Loser 13/09/2011 17:54


Belle ouverture...

"J'ouvre une fenêtre sur un monde
Et je te tends la main
Tu bascules en une seconde
Dans les élans de mon fusain"


Claude 13/09/2011 15:46


Comprendre ce que l'autre est, ce qu'il aime, pas toujours évident. L'important est quand même d'y arriver. Chacun des deux doit faire des concessions.
Joliment écrit


Afida 13/09/2011 15:44


J'espère que la compréhension arrive à prendre place pour chacun et que s'accordent les notes.
Merci pour le partage


Le Cid 13/09/2011 15:43


La flamme qu'allume en moi le sourire d'une lecture aussi douce m'illumine au lieu de me consumer !
Celle-ci saura encore émouvoir un cœur endurci par les épreuves.
Quel insondable mystère délivre ce peintre !


Nous sommes sociaux !

Theme: Elegant press © 2013

Hébergé par Overblog

Instagram