Google+

Muriel Roland Darcourt - Auteur

TEXTES à lire, TEXTES à jouer... Monologues, Poésies, Lettres, Fragments, Nouvelles, Romans, Saynètes, Scénarios, Pièces de théâtre...Les textes de ce site sont protégés par un COPYRIGHT.


La Fontaine de Jouvence

Publié par Muriel Roland Darcourt sur 31 Octobre 2011, 14:32pm

Catégories : #Fragments



Remonter à la source et découvrir une eau si pure, dans laquelle un enfant a versé quelques larmes, pleurs de peine et pleurs de joie, débordant de cette insouciance qui n’en était pas.


Goûter l’eau à la saveur intacte, vitale pour le corps et l’esprit, dépourvue de l’adulte à qui on a tout pris, sauf les secrets bien gardés qui ne refont surface que lorsque l’âme puise au fond des souvenirs cachés, pour trinquer à la conscience d’un monde envisagé, que l’on espère encore malgré le nombre des années.


Coulant comme un ruisseau le long des ruines abandonnées, qui revivent d’un regard, d’un frôlement de hasard, sur les chemins ronceux que l’on a empruntés, cette rivière vive gorgée de jamais plus, retrouve l’amère pensée des mots que l’on a tus, jaillissant dans les sanglots de l’homme devenu.


S’abreuver de sourires et de rêves, des lampées du souffle du passé, qui noient pour pouvoir exister, les chagrins enfantins au profit d’une trêve, d’un plongeon qui viendrait tout éclabousser dans cette vie qui vole la légèreté, qui l’enlève, ce manque de désinvolte liberté dont on crève.


Voguer au gré des vagues loin des rivages du tourment, dans les flots et les flux des marées comme des survivants, gardant dans le cœur précieusement les flaques originelles où l’on se jette éperdument, en tenant par la main cet enfant que l’on protège, pour ne pas engloutir ce florilège de tendresse, et avoir le privilège de boire à sa fontaine enchanteresse, les sentiments qui y coulaient avant.

 

 

Muriel Roland Darcourt

Fragments - La fontaine de jouvence

 

 

thumb_kleiner-wasserfall-orscholz.jpg

Commenter cet article

Cabrial 21/11/2011 20:00


bonsoir ! merci beaucoup pour ton poeme !

toute mon amitie

tres bonne soiree

Plumo 20/11/2011 21:57


Belle musique et belles images en ces vers...

Christian 20/11/2011 08:56


Merci pour ce beau partage

Amitiés

Penseur 15/11/2011 08:53



Bravo et merci.



Capricorne 14/11/2011 08:38



un très beau voyage poétique que j'ai aimé.
Mes bisous.



Norah 12/11/2011 22:16


Bonsoir,

La fluidité fait défaut à ce texte. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans.

En premier lieu, je trouve que la ponctuation est mal dosée et la lecture est parsemée d'embûches.
Première phrase :
"Remonter à la source et découvrir une eau si pure, dans laquelle un enfant a versé quelques larmes, pleurs de peine et pleurs de joie, débordant de cette insouciance qui n’en était pas."

A quoi sert la première virgule à part couper l'élan de la phrase ?
Après l'enchaînement n'est pas forcément évident entre larmes et pleurs de peine.... et la fin non plus. Hum...ça manque de liant tout ça, d'éléments de coordination.
Quand on part sur ce type de phrases assez longues, le calibrage rythmique est important car sinon on se retrouve très vite avec une succession d'idées qui s'emmêlent les unes dans les autres, qui
sont lourdes à lire et qui prennent très vite des allures de liste de courses. (image grossie).

Donc deux modestes conseils pour l'avenir.
Soit tu élagues, tu fais des phrases plus courtes claires, nettes et précises.
Soit tu coordonnes mieux tes idées avec une ponctuation pertinente et plus de liant entre tes propositions...et en évitant de perdre quand même ton lecteur dans des effets de rallonge.

Et puis un autre point qui me semble important avec la poésie prosée : la musicalité. Il ne faut pas hésiter à jouer sur les assonances, les allitérations pour donner plus de relief à cette
fontaine...c'est là que beaucoup de choses se jouent aussi.

Mon avis.


Cécile 12/11/2011 20:33


Cette eau est divine, elle coule de source dans nos veines d'espoirs... ou de chagrin.


Cyrael 12/11/2011 10:03


Ô fontaine de Jouvence

une belle plume nous invite à la contempler
eau limpide, quelle belle envolée
de mots jolis, vers libres..


Voguer au gré des vagues loin des rivages du tourment, dans les flots et les flux des marées comme des survivants,

j'ai aimé vous lire


louv 01/11/2011 17:22


Apaisant, réconfortant, sont les mots qui me viennent immédiatement. Très bel écrit, Muriel.


Evy 31/10/2011 18:00


belle fontaine enchanteresse ..d'amour et tendresse bonne soirée bisous evy


Nous sommes sociaux !

Theme: Elegant press © 2013

Hébergé par Overblog

Instagram