Google+

Muriel Roland Darcourt - Auteur

TEXTES à lire, TEXTES à jouer... Monologues, Poésies, Lettres, Fragments, Nouvelles, Romans, Saynètes, Scénarios, Pièces de théâtre...Les textes de ce site sont protégés par un COPYRIGHT.


Un jour, je me suis indignée

Publié par Muriel Roland Darcourt sur 25 Octobre 2011, 13:33pm

Catégories : #Monologues, #Lettres



Je suis indignée de voir que le monde crève. Sur cette planète bleue qui a tant à nous donner.


Je suis indignée de voir avec quelle désinvolture nous allons la pulvériser, si l’humain en nous ne se réveille pas, ne se regarde pas et ne s’entend pas.
L’homme a besoin pour exister de rêves, d’espoir, d’amour et d’idéal, il a aussi besoin de boire et de manger.


J’écoute ces ventres affamés, cette eau vitale trop chère payée, et les toits qui s’écroulent ou qui sont confisqués.


Je suis indignée de devoir me demander comment, chaque matin, moi et bien d’autres, il faudra survivre, au lieu de vivre comme tout un chacun, alors qu’on le pourrait très bien.


Je dis que je suis indignée. Tant que j’ai encore une place, tant que je suis encore une voix que d’autres peuvent entendre.


Je descends dans la rue avant qu’on ne m’y jette, puisqu’il est temps d’arrêter ça. Pour parler avec les autres qui veulent arrêter ça. Descendre dans la rue pour l’occuper de mes idées plutôt que d’attendre de devoir le faire de ma misère.

  Muriel Roland Darcourt  

Octobre 2011

 

 

 

Indignés, Indignez-vous !


 

Un jour, je me suis indignée

Commenter cet article

Alyne 20/11/2011 18:18


il ne suffit pas de s'indigner. Tous les "bobos" le peuvent. que faites vous de concret ?

Muriel Roland 20/11/2011 18:19



Nous discutons pour inventer demain.



Le Journal de Personne 20/11/2011 18:16


Revolta

La résignée : Oui à l'indignation et après ?
L'indignée : On s'indigne d'abord et on voit après
La résignée : si ça se trouve y a pas d'après
L'indignée : s'il y a un avant, il y a un après
La résignée: je n'ai pas cette impression
L'indignée: tu as l'impression qu'on tourne en rond ?
La résignée : Non, l'impression qu'il ne peut pas en être autrement!

Panda 29/10/2011 10:32


Je trouve cela tellement vrai, merci d'avoir partager ce texte !


Le Chevalier Dauphinois 26/10/2011 07:00


Avec tout ce qu'elle a subi, avec sa force, avec sa capacité d'adaptation, notre terre survivra à nos immenses erreurs.
C'est l'homme qui va disparaitre et laissé la place à d'autres formes de vie... Car la vie sera toujours là.


Muriel Roland 26/10/2011 10:34



Tu as entièrement raison Chevalier, mais je voudrais essayer (je me demande bien pourquoi…) de sauver quelques hommes aussi. Ce qui m’indigne c’est de savoir que l’on peut vivre parfaitement
bien, tous, sur cette planète. Qu’on en a le pouvoir, les capacités, l’envie et qu’on ne fait rien. Il faudra toujours des révolutions pour combattre l’injustice, peut-être parce que le pouvoir
n’entend que les cris et les guerres, et qu’ils oublient, tout là-haut dans leur bulle, qu’ils ne sont que de simples êtres humains aussi et que de ce fait ils doivent comprendre le mot
solidarité. Mais pourquoi est-on toujours obligé de le hurler si fort pour qu’ils s’en souviennent ??



Nous sommes sociaux !

Theme: Elegant press © 2013

Hébergé par Overblog

Instagram